Historiographie linguistique et Histoire de la langue

Proposition de Marie-Hélène Maux-Piovano (Université de Strasbourg)

La recherche dans le domaine de l’histoire des idées linguistiques et de l’historiographie linguistique s’est développée en Espagne il y a relativement peu de temps, une trentaine d’années environ, avec un essor particulier en ce qui concerne la « grammaticographie » à partir de la célébration du cinquième centenaire de la parution de la grammaire de Nebrija en 1492. L’historiographie linguistique se situe par définition dans une perspective diachronique, même si l’histoire de tous les champs ne commence pas au même moment. C’est ce qui permet d’établir un lien direct avec la linguistique synchronique et l’histoire de la langue.

On peut envisager une structuration par champs (grammaire, lexicographie, sémantique, sociolinguistique, dialectologie, mais aussi histoire de la traduction et didactique), en n’oubliant pas qu’ils n’apparaissent pas tous à la même période. Si on peut penser que le Siècle d’Or sera bien représenté, avec l’étude des premières grammaires – qu’elles soient descriptives ou didactiques, qu’elles s’adressent à des hispanophones ou à des étrangers–, et des premiers dictionnaires mono-et bilingues, voire trilingues, les siècles suivants offrent de nombreuses perspectives sur des champs à peine explorées et très variées, de l’histoire des manuels scolaires à l’histoire du métalangage en passant par l’analyse d’éléments morphosyntaxiques dont les résultats sont précieux entre autres pour la connaissance de l’évolution de la langue.

Version en espagnol

Historiografía lingüística e historia de la lengua
La investigación en el ámbito de la historia de las ideas lingüísticas y de la historiografia lingüística ha ido desarrollándose en España desde hace poco, unos treinta años aproximadamente, con un impulso notable de la gramaticografía a raíz de la celebración del quinto centenario de la publicación de la gramática de Nebrija. La historiografia lingüística, de por sí, se sitúa en una perspectiva diacrónica, aunque la historia de sus distintos ámbitos no empieza en el mismo momento. Ello permite establecer un vínculo directo con la lingüística sincrónica  y la historia de la lengua.

La sección podrá estructurarse a partir de los distintos campos de investigación (gramática, lexicografía, semántica, sociolingüística, dialectología, pero también historia de la traducción y didáctica), teniendo en cuenta el que no todos aparecen en la misma época. Si se puede esperar que el Siglo de Oro suscitará gran interés, con el estudio de las primeras gramáticas – sean descriptivas o didácticas, dirigidas a hispanohablantes o a extranjeros – y de los primeros diccionarios mono- y bilingües, y aun trilingües, los siglos siguientes ofrecen numerosas y muy diversas perspectivas sobre campos apenas explorados y que permiten obtener valiosos resultados para el conocimiento de la evolución de la lengua, desde la historia de los manuales escolares hasta la del metalenguaje, pasando por el análisis de elementos morfosintácticos.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s